Mondial de football Qatar 2022: Stop à l'esclavage !

Des dizaines d'esclaves modernes ont déjà perdu la vie dans la construction des infrastructures du mondial de football qui se déroulera au Qatar. Ils pourraient être 5000 à perdre la vie d'ici 2022 si rien ne change.

De nombreux migrants népalais ont commencé à travailler cet été sur les chantiers dédiés à la Coupe du monde. Des documents fournis par l’ambassade du Népal à Doha (la capitale du Qatar) montre que 44 d’entre eux sont décédés entre le 4 juin et le 8 août 2013 des suites d’une attaque, d’une insuffisance cardiaque ou d’un accident sur leur lieu de travail.  Ils pourraient être 5000 à perdre la vie d'ici 2022 soit un nombre plus important que de celui des footballeurs qui fouleront les pelouses du mondial. 
 
Ce sont des dizaines milliers de népalais qui ont rejoint le Qatar dans les derniers mois en quête d’un travail. Le Qatar dont 90% de la main-d’oeuvre est déjà constituée de migrants (dont 40% de Népalais) souhaite encore recruter 1,5 million d’ouvriers dans la construction des nombreuses infrastructures nécessaire à la Coupe du monde.
 
 
Ceux ci se retrouvent régulièrement dans des conditions d'esclavage moderne, poussés au travail forcé et parfois non rémunérés. Hébergés dans des logements insalubres, on leur refuse l'accès à l'eau potable et les violation en terme de droits des travailleurs sont multiples. 
 
La FIFA (Fédération internationale de football association) et l'OIT (Organisation Internationale du Travail) ne peuvent laisser cette situation perdurer. Nous exigeons qu'une enquête soit menée dans les plus brefs délais et que des sanctions tombent pour que cesse l'esclavage du 21 ème siècle.
Signer

Diffusez auprès de votre entourage